Une nouvelle forêt en Flandre zélandaise grâce à l'investissement de De Hoop Terneuzen

29 mai 2021

L'hiver dernier, l'Administration forestière a planté 11,5 hectares de nouveaux arbres dans le Braakman-Zuid et 4 hectares sur la route Kloosterweg près de Koewacht. L'Administration forestière ne s'en tient pas à ces seuls 16 hectares en Flandre zélandaise, mais recherche activement dans toute la province de Zélande des sites adaptés pour la prochaine saison de plantation. L'aménagement du nouveau bois est le fruit d'une coopération avec l'entreprise familiale De Hoop Terneuzen. Les parties ont marqué cette coopération en plantant un tilleul à Braakman-Zuid ensemble avec des représentants de la Province de Zélande et de la commune de Terneuzen.

Ce tilleul devait initialement être le premier arbuste à être mis en terre, mais du fait de la pandémie du covid-19, la cérémonie a été reportée au jeudi 27 mai dernier. Grâce à un investissement de De Hoop Terneuzen, 100 hectares de forêt seront plantés en Zélande au cours des prochaines années. La nouvelle forêt captera les émissions de CO2 et contribuera ainsi structurellement à la réduction de l'empreinte carbone (en moyenne 10 tonnes de CO2 par hectare par an) qui conformément à l'Accord néerlandais sur le climat doit être réduite de moitié au moins d'ici à 2030. De Hoop Terneuzen s'investit activement dans le développement durable et le respect de l'environnement comme le prouve son engagement volontaire dans la plantation de nouvelles forêts en Zélande.

Une forêt à l'épreuve du temps

Outre l'atténuation de l'incidence du changement climatique, la nouvelle forêt assure de nombreuses autres fonctions. Elle favorise la diversité de la faune et de la flore locales, participe à la qualité des paysages, permet de lutter contre les inondations, favorise la santé humaine et le bien-être, et offre un attrait pour le tourisme et les loisirs. Cette forêt offrira ainsi toutes sortes de possibilités en matière de nature et de loisirs aux générations futures. Grâce à la plantation de différentes variétés et essences d'arbres et d'arbustes, cette forêt sera un environnement naturel harmonieux et attrayant pour l'homme et un écosystème favorable au développement des plantes et aux animaux. Les forêts aux essences variées résistent bien mieux au changement climatique, aux longues périodes de canicules, aux maladies et aux tempêtes. Elles offrent un habitat naturel aux différentes variétés de végétaux et espèces animales qui vivent dans les forêts néerlandaises. Pour créer une forêt diversifiée et harmonieuse, l'Administration forestière a sélectionné des essences d'arbres locales et courantes telles que le chêne, le hêtre, le tilleul et l'érable, mais aussi des arbres plus spécifiques tels que l'érable champêtre.

Ensemble pour les forêts

Les forêts sont également au cœur de la politique gouvernementale. En 2020, le ministère néerlandais de l'Agriculture, de la Nature et de la Qualité des aliments a présenté sa stratégie relative aux forêts et espaces verts. Les autorités nationales et les provinces ont souligné leur ambition d'augmenter de 10 %, c.-à-d. 37 000 hectares env., la superficie des forêts aux Pays-Bas. Les projets de l'Administration forestière s'inscrivent parfaitement dans cette orientation.

La province de Zélande a convertit et traduit cette ambition nationale en une propre feuille de route. La politique forestière de Zélande a été élaborée en étroite concertation avec l'ensemble des autorités zélandaises, les organisations agricoles et les autorités gestionnaires de sites. Ensemble, elles veulent créer environ 425 hectares de forêt supplémentaires au sein du réseau NatuurNetwerk existant.